Bref résumé

Ayant hérité d’une impressionnante collection de matériel audiovisuel…

Conseil de fondation

L’organigramme du Conseil de la Fondation Enzo Regusci…

Consultants scientifiques

Le projet scientifique de sauvegarde et de valorisation du fond Enzo Regusci

Les objectifs de la Fondation

La FER a comme objectif de cataloguer, conserver, numériser, valoriser…

7000
Supports Vidéos
2000
Films 16 et 35 mm
5000
Cassettes
107
Bandes MAZ 1``

Fondation Enzo Regusci

Bref historique de la fondation

Lorsqu’elle a hérité d’une impressionnante collection de matériel audiovisuel accumulé durant la longue carrière d’Enzo Regusci , et consciente de l’importance de ce véritable trésor culturel, la famille Regusci a décidé d’entreprendre le projet de la création de la fondation Regusci. Son objectif est de regrouper, cataloguer et préserver ce vaste patrimoine d’images en le numérisant, puis de le rendre disponible sous la forme d’une archive digitale. C’est ainsi qu’est née en 2012 la Fondazione Enzo Regusci, ou FER comme nous l’appelons communément, sous l’impulsion de sa femme Tatiana Antognini Regusci et sa fille Valentina Regusci, avec le soutien de Pierre Perrenoud et de Pete Hagnauer.

Avant la création de la fondation, un premier pas avait déjà été réalisé en 2010 grâce au soutien des professeurs Giuseppe Richeri et Theo Mäusli de l’Università della Svizzera italianna (USI).  L’USI, et plus précisément l’Istituto Media e Giornalismo (IMeG), a financé un premier inventaire des quelques 2000 films les plus anciens, c’est-à-dire les pellicules 16 et 35mm ainsi que les bandes magnétiques MAZ 1’’ e 2’’. Cet inventaire a été réalisé par Clément Chartroux, alors étudiant de l’USI en Master Gestione dei media. Ce premier inventaire, dont le rapport final est consultable sur notre site dans les ressources, a servi de base pour nouer les premiers contacts avec Memoriav et avec la Cinémathèque suisse.

L’année suivante, l’inventaire a été complété grâce au travail de Gabriele Boni qui s’est occupé de référencer les quelques 5000 cassettes restantes, de différents types. Le fond se compose ainsi d’environ 7000 supports vidéos se trouvant relativement en bon état. Dans le même temps, la FER a confié à l’entreprise italienne AG Video, et à son fondateur Adolfo Guzzetti, une partie des appareils ayant appartenu à Enzo Regusci afin de les restaurer. Ce dernier a donc patiemment remis en fonction ces appareils afin de pouvoir les utiliser pour la numérisation du fond. Dans un deuxième temps, et ce jusqu’à récemment, Adolfo Guzzetti a numérisé avec succès un premier lot expérimental de 107 bandes magnétiques MAZ 1’’ issues de l’archive FER.

2014 est une année charnière dans le développement de la FER. Nous avons préparé une candidature à Memoriav pour le financement d’un projet pilote de numérisation de pellicules 16mm. Le projet consiste en la numérisation du matériel en notre possession pour les émissions Riuniti per natale et d’autres programmes produits par Enzo Regusci sur mandat de la RSI / SRG SSR. Il s’agit d’un projet aux dimensions modestes en terme de quantité de film à numériser, mais fondamental puisqu’il a comme objectif de définir les modalités de collaboration entre la RSI et la FER d’une part, mais aussi les workflows de numérisation et d’archivage en collaboration avec la Vario Film SA qui s’occupera de la numérisation. Nous avons obtenu le financement de ce projet pilote et sommes donc en phase de numérisation.

Aujourd’hui, nous travaillons encore pour chercher de nouveaux financements et partenaires afin de développer les activités de la FER, que ce soit pour la sauvegarde du fond que pour sa valorisation. Nous avons récemment nouer un premier contact prometteur avec le Prof. Max Spielmann de l’Institut Hyperwerk de l’University of Applied Sciences Northern Switzerland, et nous sommes toujours en contact avec l’USI, pour des projets de valorisation académique. Nous avons en outre lancé ce site internet afin de nous faire connaitre et nous insérer dans le réseau des archives suisses.

Conseil de Fondation

Composition de l'organigramme

Les consultants scientifiques

Le projet scientifique de sauvegarde et de valorisation de la FER

Le projet scientifique de sauvegarde et de valorisation du fond Enzo Regusci a été confié à Clément Chartroux, diplômé en Histoire et en Sciences de la communication, spécialiste des archives audiovisuelles et collaborateur dans le service Valorizzazione Teche de la RSI.

La FER bénéficie en outre du soutien de Theo Mäusli, professeur à l’USI, ancien responsable du service Valorizzazione Teche RSI et membre de la Fédération Internationale des Archives de Télévision FIAT/IFTA.

Les objectifs de la FER

Cataloguer, conserver, numériser, et diffuser.

La FER a comme objectif de cataloguer, conserver, numériser, valoriser et diffuser, au niveau national et international, les oeuvres audiovisuelles et photographiques d’Enzo Regusci, dans le but d’en assurer leur sauvegarde selon les standards modernes et de pouvoir les rendre accessibles au public à des fins didactiques, éducatives, scientifiques et culturelles. La FER s’adresse donc aux bibliothèques, universités, instituts, associations culturelles et à toutes les personnes intéressées, dans le respect des droits et notamment des droits d’auteur et de la personnalité. La FER est à but non lucratif et d’utilité publique.